Menu

La kinésithérapie respiratoire pédiatrique (chez l'enfant et le bébé) par votre cabinet Avril Kiné à Namur

Vos kinésithérapeutes exerçant à Namur (Salzinnes), sont formés à la kinésithérapie respiratoire différentielle guidée par l’auscultation pulmonaire. Ils prennent en charge les personnes adultes, les enfants et les bébés. Le traitement peut se faire au domicile s'il vous est déconseillé de sortir !

Les maladies respiratoires chez l'enfant, qu'il s'agisse de pneumonie, bronchite, bronchiolite, asthme, mucoviscidose,... nécessitent l'intervention d'un kinésithérapeute pédiatrique. Celle-ci se doit de débuter le plus rapidement possible et soulage généralement l'enfant dès les premières séances.

La kiné respiratoire pour mon petit bout, ça fait mal ?

Les pressions exercées par votre kinésithérapeute peuvent être impressionnantes à voir pour les parents et il est vrai qu'il n'est pas rare que le bébé pleure pendant la séance. Mais, rassurez-vous, la cage thoracique d'un bébé étant souple, ces gestes ne sont pas douloureux ! 

Quels sont les impacts de la kiné sur ses poumons ?

Les enfants atteints de problèmes respiratoires n'ont souvent pas encore la capacité et ou la force pour tousser et évacuer le mucus qui encombre leurs bronches. C'est pourquoi, par des techniques spécifiques, votre kinésithérapeute pédiatrique exerçant à Namur va aider à nettoyer les poumons en décollant les sécrétions et en les envoyant vers la bouche afin qu'elles soient crachées ou avalées.

A quelle fréquence ?

Si votre enfant souffre de bronchiolite, bronchite ou pneumonie, il est important de commencer le traitement le plus tôt possible. L'idéal dans un premier temps est de voir le kinésithérapeute pédiatrique une fois par jour, tous les jours ! En moyenne, 6 à 8 séances de kiné respiratoire suffisent. L'enfant se sent généralement beaucoup mieux mais une petite toux peut encore persister quelques jours. 

Contactez-nous